Quels sont les risques des wifi publics ?

AccueilTechnologieQuels sont les risques des wifi publics ?

Les réseaux wifi publics se sont démocratisés ces dernières années. On en trouve dans de nombreux espaces publics tels que les gares, les restaurants, les hôtels, les aéroports ou bien même dans certains magasins. S’ils sont très pratiques pour les usagers en manque de réseau 4G ou étant hors forfait au niveau de leurs données mobiles, les wifi publics ont parfois encore mauvaise réputation.

Quelles sont les caractéristiques d’un wifi public ?

Il apparait que beaucoup de réseaux wifi publics ne sont pas sécurisés. Cela tient à leur but même : être un réseau ouvert à n’importe qui. Mais alors, quels sont les risques des réseaux wifi publics ? À quoi faut-il faire attention quand on se connecte à un wifi public ?

Les réseaux wifi gratuits sont à présent disponibles partout, sont très pratiques, et, malheureusement, sont victimes de leur succès. Ils sont devenus le terrain de jeu de cybercriminels, de hackers et autres pirates informatiques qui profitent du manque de sécurité des wifi publics pour se connecter à des appareils non sécurisés sur ces wifi gratuits.

Voici quelques explications sur les dangers des wifi publics ainsi que quelques bonnes pratiques permettant de se prémunir contre les risques des réseaux wifi gratuits.

Le wifi public : son fonctionnement et ses dangers

Les réseaux wifi publics sont gratuits et, la plupart du temps, aucune authentification n’est requise pour s’y connecter. On profite ainsi simplement et rapidement de son réseau, de ses données personnelles et professionnelles.

Cependant, les points d’accès wifi gratuits sont également une aubaine en matière de cybercriminalité car, oui, si l’accès est facile pour l’utilisateur, il l’est tout autant pour eux. Ainsi, se retrouver sur un réseau wifi public non sécurisé et non chiffré en même temps que des pirates informatiques mal intentionnés, cela comporte des risques :

  • Accès libre aux appareils connectés au réseau (« snooping » et « sniffing »)
  • Attaque du type « Man in the middle » (écoute illicite où le hacker se place entre l’usager et le point de connexion afin de recueillir ses données partagées)
  • Diffusion de malwares via le réseau non sécurisé
  • Connexion à un point d’accès malveillant (c’est un point d’accès illégitime, souvent avec un nom attractif ou réaliste, contrôlé par un cybercriminel)

Comment se prémunir contre les risques des wifi publics ?

On l’a vu, les wifi publics manquent cruellement de sécurité : absence d’authentification et pas de chiffrage des données partagées.

Certains réflexes et bonnes pratiques permettent de limiter les dangers liés aux wifi publics :

  • Privilégier les données mobiles (réseau 4G ou 5G) quand cela est possible
  • Utiliser un VPN (réseau privé virtuel) pour chiffrer toutes les données reçues ou envoyées
  • Désactiver le partage de fichiers (panneau de configuration ou réglages)
  • Activer l’option « Toujours utiliser HTTPS »
  • Se déconnecter des comptes après utilisation
  • Désactiver le wifi/Bluetooth lorsque pas utilisés
  • Vérifier le nom du réseau wifi avec le personnel responsable de la structure qui le déploie
Mathilde
Tout d'abord si c'est votre première visite je vous souhaite la bienvenue sur mon blog, mettez-vous à l'aise. Sur Nerd-out je traite beaucoup de sujets, généralement liés de près ou de loin à la technologie et la culture Geek. Ce blog est un moyen pour moi de faire ma veille ainsi que de confronter mes opinions aux vôtres, alors qu'est-ce-que vous attendez ? Lisez !

À ne pas manquer